Rechercher des nouvelles

Par catégorie

Par mot-clé

Par date

Visite d’étude au quartier de Gamcheon

Coïncidant avec la Journée internationale de la Ville éducatrice, les villes membres coréennes visiteront le Quartier culturel de Gamcheon (Saha-gu) l'un des trois projets lauréats de la première édition du Prix Villes éducatrices.

La visite débutera le soir du 29 novembre avec une conférence d’introduction du quartier. Le travail continuera le lendemain avec un cérémonie de bienvenue présidée par le Maire de Saha-gu, M. Kyun Hoon Lee, suivie de la lecture publique du Manifeste des Maires des Villes éducatrices et l’inauguration d’un panneau commémoratif au quartier de Gamcheon.

Plus tard, le maire de Saha-gu donnera une conférence plénière autour de l’aménagement et la rénovation urbaine. Ensuite les participants pourront connaître de première main les agents sociaux et culturels du quartier.

La journée prendra fin avec une session d’élaboration de conclusions afin que les participants puissent débattre ce qu’ils on vu et apprendre activement les éléments clé de la bonne pratique.

Sur Gamcheon

L’histoire du quartier de Gamcheon, situé sur une élévation de la ville, remonte aux années 1950 quand des milliers de réfugiés de la guerre de Corée provenant de tout le pays sont venus s’installer dans cette zone, qui est devenue une grande étendue de maisons comme empilées, construites de manière improvisée sur la pente de la montagne. Ses rues en forme de labyrinthe et les tons pastel des couleurs des demeures confèrent au lieu un certain aspect pittoresque.

Avec l’essor de l’industrialisation, Gamcheon a compté presque 30 000 habitants mais, par la suite, la plus grande partie de sa population a émigré dans d’autres lieux et la population est descendue à un peu plus de 8 000 habitants. Il s’agit d’une population vieillie, constituée pour 24 % par des personnes de plus de 65 ans. Nombre de maisons ont été abandonnées, ce qui venait s’ajouter au manque d’infrastructures de base — système d’adduction d’eau, réseau d’égouts, etc. — et donnait un aspect dégradé au lieu, qui courait le risque de disparaître avec le temps.

En 2010, le gouvernement local de Saha-gu en collaboration avec des urbanistes, des artistes et les habitants de Gamcheon, s’est proposé de revitaliser le quartier et d’attirer le tourisme dans la zone, pariant pour un développement durable qui respecterait son caractère singulier ainsi que sa valeur artistique.

En 2016, le projet de rénovation du quartier partagé avec la population locale a été l’un des trois projets lauréats de la première édition du Prix Villes éducatrices qui a été décerné au cours du XIV Congrès International des Villes éducatrices.

Rechercher des nouvelles

Par catégorie

Par mot-clé

Par date

Suivez notre Twitter

🚲👩🏽‍🦱#GenderEquality and #Urbanmobility, two fundamental steps towards the #UCLGCongress in Durban!

Share in the #mobilityweek your ideas for dialogue on how gender policies can make cities more accessible and sustainable to #LeaveNoOneBehind.

🗓️ Today, the Executive Committee of @EducatingCities meets in #Katowice (#Poland) to prepare the 2020 International Congress of #EducatingCities and discuss other key matters. We welcome our new IAEC Delegated Chairman @mariatrusal 👏

En @montevideoIM se lanzó una campaña que promueve la reducción, reutilización y clasificación, apostando a que las personas se comprometan en el cuidado del ambiente. En nuestro boletín virtual encontrarán más noticias de #CiudadesEducadoras. Más info.👉 https://t.co/91wkMi83Jt

📷Compartimos imágenes del III Congreso de Educación de San Justo (Arg.) que se realizó el 14/9 y en el cual estuvimos presentes. Fue una oportunidad única en donde se trataron cuestiones vinculadas a la gestión educativa y al rol de los gobiernos locales en esta temática.